Traumatismes

L’accident de voiture, la révélation soudaine d’une maladie, un licenciement brutal, un viol, un attentat sont des exemples qui parlent à tous et donc la seule évocation provoque un effroi et un désir de fuite, d’évitement. 

Peut-on se relever d’un traumatisme ?

Serelever traumatisme psychologue angers, Brissac, Juigné sur Loire, Murs Erigné

Prenons appui sur l'attitude de la presse lors d'un attentat. Chaque attentat est relaté par la presse en boucle. Les informations sont répétées pour ne rien ajouter, les scènes sont décrites avec minutie et horreur, des témoins sont invités à prendre la parole pour ne rien dire d'autre que ce qui a déjà été raconté. Il n'y a pas de réflexion, d'analyse, de pensée, car l'évènement est tellement sidérant qu'il colle à la peau. Et bien la forme de ce qui se passe à la radio ou à la télé illustre ce que vit une personne traumatisée. Elle ne peut rien faire d'un évènement qui a fait irruption dans sa vie et occupe toute ses pensées, ses émotions, ses relations.

Traumatisme : de quoi parle-t-on ?

En psychologie, est considéré comme traumatique tout évènement soudain qui entre par effraction dans la vie de quelqu’un; par son corps, par ses perceptions, saturant les capacités de traitement du psychisme débordé par un afflux de sensations, d’émotions, de douleurs. La pensée et le corps sont paralysés, sidérés. La pensée, lorsqu’elle redevient accessible, est incapable de traiter les sensations reçues. Justement parce que le traumatisme joue en deçà de la pensée, dans le pré-verbal. Au niveau cérébral, l'évènement est enfermé dans le noyau amygdalien du cerveau . Il ne peut plus circuler vers l'hyppocampe et le néocortex pour être analysé. Ceci explique que les tentatives thérapeutiques uniquement fondées sur la parole sont de peu d'effet, voire ne font que réactiver le trauma puisque l'analyse ne fonctionne pas .

L’impact est-il identique pour tous les traumas ?

La distinction se fait autour de la question de l’intentionnalité. Généralement, un accident automobile relève de la négligence, de l’erreur d’un tiers ou de soi-même. Mais pas de la volonté de nuire. Il n’en est pas de même pour un attentat, un viol, un inceste, un acte de guerre, qui témoignent chez l’auteur d’un déni de reconnaissance de l’autre. L’autre est déshumanisé, ramené à l’état d’objet de jouissance ou de négociation, chosifié au « bénéfice » d’une transaction politique, territoriale ou pulsionnelle qui ne le concerne pas.

 L'apport d'un psychologue

  Médecins et psychologues se mobilisent depuis quelques décennies pour inventer de nouvelles techniques qui font appel aux traitements médicamenteux, aux thérapies cognitives et comportementales, à des techniques spécifiques (l’EMDR étant la plus connue, mais l'EFT prend le relais- (voir ci dessous). Les neurosciences portent leur attention sur les processus d’activation du système nerveux autonome et système limbique notamment, et proposent des techniques de relaxation associées à des pratiques inspirées du shiatsu pour calmer l’emballement des réactions de défense du psychisme qui perdurent hors de leur nécessité. Les travaux relevant du champ de la psychologie énergétique, actuellement en plein essor, ont offert à des vétérans du Vietnam souffrant de stress post- traumatique, un apaisement durable de leurs troubles et la possibilité de reprendre une vie normale. L’EFT (Emotional Freedom Techniques) est une technique qui représente particulièrement bien ce champ d’action. Par la parole et le tapping, l'EFT active simultanément le système sympathique et parasympathique et parvient à la désensibilisation dont nous parlions ci-dessus. L’hypnose Eriksonienne offre également des voies de recours performantes. (On pourra consulter le site http://www.hypnoseetcoachingangers.fr) Mais l’essentiel est avant toute chose d’accepter de se dire qu’il est normal qu’un évènement anormal provoque des réactions indésirables. La culpabilité qui se surajoute bien souvent au stress post-traumatique étant trop souvent l’obstacle qui empêche de se considérer avec tendresse avant de demander de l’aide. Dans mon cabinet, situé au centre du Maine et Loire, proche d'Angers, des Ponts de Cé, de Brissac-Quincé, de Murs Erigné, à Saint Melaine, vous trouverez une écoute qui vous permettra d'évoquer tout évènement personnel choquant ou traumatisant, en sécurité.